Et si on faisait un peu d'histoire....C'est au XV siècle que les premiers cols sont apparus, le lavallière a attendu le XIX pour pointer son nez...ou son noeud si vous préférez ! ..., quant à moi,  c'est en 2017 que j'ai découvert ce col ! Et depuis que je l'ai croisé le mois dernier, je ne cesse de le rencontrer !

La lavallière se définit comme une cravate proche du noeud papillon porté par les hommes et les femmes . Son apogée est au XIX ° siècle, aujourd'hui on la croise rarement .

Elle se constitue d'un foulard dont les dimensions varient beaucoup, de longueur pouvant atteindre 1,60 m et qui se noue normalement comme un nœud papillon mais de manière à former deux coques tombantes et deux rubans libres .

Après débat avec Sophie, il semble que le noeud se porte aujourd'hui tant devant que derrière.

J'ai donc rencontré à nouveau le col lavallière dans le dernier partron de la craftine boxe. Il s'est greffé sur une robe en tissu crêpe et s'accompagne de hauts de manches froncés et d'une taille resserrée. Cette fois, la réalisation du col était plus simple que dans le top coquelicot ! Par contre, je me suis arrachée les cheveux sur le tissu crêpe ! Je crois que c'était le première fois que je travaillais cette matière ! Petit conseil, ne pas plier son tissu pour le couper à la pliure ! Le tissu bouge de trop ...Par contre, il est super agréable à porter !

robe craftineA bientôt